Français Deutsch English

Les musiciennes

C’est dans les couloirs de la Haute Ecole de Musique de Neuchâtel que nous nous croisons pour la première fois. Nos  chemins se séparent un temps, chacune partant poursuivre ses études dans d’autres contrées mais l’idée de se réunir de nouveau un jour reste présente dans chaque esprit. C’est ainsi que naît notre duoGL en juin 2016, désireux de refaire vibrer chacun de nos instruments dans une formation intimiste, tout en offrant par leur immense tessiture, une multitude de possibilités.

Après deux ans et demi de travail intensif, de concerts, trois formes de projets se sont progressivement dessinés et il nous tient à  cœur aujourd’hui de les développer.

L’un se nomme DIALOGUE. Il réunit des œuvres très différentes mais illustrant chacune à sa manière,  le thème de l’échange entre les deux voix de nos instruments. Un enregistrement est en cours de préparations concernant ce projet réunissant les compositeurs Bach, Honneger, Vasks et Halvorsen.

En parallèle, nous avons lancé en 2018, nos premiers concerts de salon et sommes donc allées à la rencontre de notre public directement chez lui, en lui offrant également la possibilité  de choisir le programme qu’il souhaitait  écouter. C’est une aventure qui nous tient à cœur de poursuivre, afin de pouvoir tisser des liens toujours plus privilégiés avec ceux qui nous suivent.

Enfin, la pluralité des arts. En 2017, nous avons reçu l’immense joie de partager la scène avec le comédien, directeur du théâtre du Passage à Neuchâtel, Robert Bouvier, autour de textes de Maurice Bavaux, natif neuchâtelois. L’été 2018 a vu naître un autre spectacle « Voici que l’esprit vole », nous unissant à deux jeunes comédiens, Alexandre Risso et Martin Jaspar, autour des poèmes d’Arthur Rimbaud. Mélanger les arts est une immense source d’inspiration et nous a ouvert une nouvelle et belle  fenêtre.

Nous sommes heureuses de pouvoir vous proposer toujours plus de richesses et nous réjouissons des nouvelles aventures à venir en votre compagnie.

 
 

© Shirley Suarez photography

Marie-Ophélie Gindrat

 

Marie-Ophélie Gindrat, violoniste romande, se passionne pour la musique de chambre, à laquelle elle consacre une grande partie de son temps, en plus de son amour pour les grands concerts de littérature. En 2016, elle fonde avec Gaëlle Lefebvre un duo violon-violoncelle, le duoGL. Ensemble, elles ont commencé une série de concerts de salon où elles partent à la rencontre de leur public en allant jouer dans leurs maisons.

Marie-Ophélie Gindrat se produit régulièrement en soliste depuis l'âge de 12 ans, ainsi qu’avec son ancien professeur Benjamin Schmid et la Stravaganza en avril 2017. Au début de ses études à Salzbourg, elle a eu l'occasion de jouer les Airs Bohémiens de Sarasate avec l'orchestre atelier du Mozarteum. Fin 2018, elle a également eu la chance de jouer le double concerto de Kurt Atterberg avec Léa Legros-Pontal ainsi que la Camerata Ataremac. Elle occupe actuellement la place de violon solo de cet ensemble.

Elle termine ses études de concertiste en 2015 au Mozarteum et suit des masters classes avec Detlef Hahn, Laurent Corcia, Benjamin Schmid et Michael Wainman. On lui a également demandé de mener l'orchestre symphonique de l'Université du Mozarteum sous la direction d'Hans Graaf et Gernot Sahler comme violon solo. Elle a également été violon solo dans l'orchestre atelier du Mozarteum 4 ans durant et a conduit l'orchestre Musicacosi sous la direction de Peter Gülke en juillet 2014. Elle est membre de l'orchestre des jardins musicaux depuis 2012 et joue comme remplaçante à l'ESN (Ensemble Symphonique Neuchâtelois).

Après ses études à Salzbourg, elle vit de nouveau en Suisse et ouvre son école de violon violin4all à Fribourg pour transmettre son savoir à la génération suivante. Parallèlement, elle se spécialise en master de pédagogie dans la classe de Corina Belcea à la Hochschule de Künste Bern, qu’elle termine avec distinction en janvier 2019.  

Saison 2018/2019

Gaëlle Lefebvre

Après avoir obtenu son diplôme de Bachelor en 2011 à la Haute Ecole de Musique de Genève dans la classe de Denis Severin, Gaëlle est sortie de la prestigieuse classe de Thomas Demenga à la Musikhochschule de Bâle titulaire d'un Master performance assorti de la mention d'excellence. Ses goûts l'orientent vers l'orchestre autant que la musique de chambre. Elle a fait ses premières armes lors de tournées de jeunes musiciens, puis au conservatoire de Bayonne dans la classe d'Yves Bouillier et de Paris avec Dominique de Williencourt.

Elle a recueilli les enseignements de nombreuses personnalités musicales, dont les membres du quatuor Ysaÿe et du quatuor Talich, les violoncellistes Philippe Muller, Yvan Chiffoleau, Pieter Wispelwey et Natalia Gutman.

Elle donne de nombreux concerts en Suisse, France et Allemagne, aussi bien en musique de chambre (sonate, trio, duo) qu'en orchestre (ESN, SOL, ITEMPI, NOB...). Afin d'élargir son horizon musical, Gaëlle Lefebvre a complété sa formation avec un Master de pédagogie à la Musikhochschule de Bâle dans la classe de Thomas Demenga.